Comment avoir du plaisir sans tromper son conjoint ?

Publié le : 26 mai 20213 mins de lecture

Chaque individu a sa propre conception de l’infidélité. Pour certains, coucher avec une autre personne est synonyme de tromper, mais embrasser ne fait aucun mal. Pour d’autres, avoir un rapport charnel est moins grave que de tomber amoureux. L’infidélité est dans la plupart des cas, la raison d’une rupture au sein d’un couple. Prendre plaisir sans tromper devient alors au dépend de la conception de l’infidélité du conjoint.

La masturbation

Le premier mot qui vient à l’esprit est la masturbation lorsqu’on parle de prendre plaisir sans tromper. En effet, plus de 80% des personnes en couples affirment toujours pratiquer la masturbation. La masturbation n’a rien à avoir avec une insuffisance avec le partenaire ou combler des envies inassouvies. Mal perçue par plusieurs religions, la masturbation est pour certains un moyen de découvrir des sensations fantasmiques, sans pour autant partager le moment avec le compagnon. Pour d’autres, elle est une méthode pour découvrir son propre sexe afin de pouvoir faire connaitre au conjoint ses propres plaisirs sexuels. La masturbation est, un moment personnel de liberté, pour se faire plaisir soi-même sans dépendre d’une autre personne.

Le sexe sans sentiment

La relation de couple est fondée sur l’amour que les conjoints s’éprouvent. Par théorie, éprouver un quelconque sentiment affectif pour une autre personne est, tromper son conjoint. Se limitant juste au plaisir corporel, faire du sexe sans sentiment est donc un autre moyen d’avoir plaisir sans tromper. Faire un rapport sexuel sans amour est de plus en plus pratiqué aujourd’hui. Allant d’un simple « sex friend » à un « coup d’un soir », le sexe sans sentiment ne perdure pas en histoire amoureuse à long terme. Le sexe sans amour se limite à un plaisir sans lendemain et ne met pas en danger la vie de couple. Cependant, il faut veiller à ce que les deux parties pratiquantes du sexe sans sentiment se limitent au sexuel.

Le sexe payé

Les plus concernés par l’approche de la prostitution pour assouvir les plaisirs sexuels sont les hommes. Ils font appel à des professionnelles pour assouvir des envies qu’ils n’osent pas demander directement à leurs compagnes. Par peur de jugement, les hommes paient pour ces envies sans pour autant commettre un adultère. Tout comme les hommes, les femmes ressentent des envies qu’elles n’osent pas en parler. Elles font appel à des professionnels pour prendre plaisir sans tromper leurs conjoints, sans avoir à se soucier d’une suite sentimentale.

Plan du site